Canada | Les autochtones des Prairies

Les tipis

Les femmes étaient chargées de l’entretien du tipi. Le feu était fait au centre, une ouverture au faîte laissait passer la fumée. L’entrée faisait face à l’est et les places d’honneur étaient situées à l’arrière. Au fond, on rangeait aussi les objets de cérémonie, les ustensiles, les armes, la literie.

La décoration des tipis n’était pas uniquement esthétique. Les Pieds-Noirs pensaient que les esprits des dessins peints sur les tipis assuraient l’harmonie et une longue vie à leurs occupants endormis. Le droit de peindre un dessin était un privilège et était transféré d’une personne à l’autre dans un rituel public.

Chez les Pieds-Noirs, les tipis étaient peints en trois sections. Les dessins du bas rendaient hommage à la terre, source de vie. Les dessins du sommet représentaient le ciel. Au milieu, étaient représentés des événements vécus par des humains ou des animaux. Cependant, tous les tipis n’étaient pas peints.

[peinture #03014]
#03014
Tipis d'Amérindiens Pieds-Noirs
Commentaire(s)
Au premier plan, un attirail de sorcier (medecine man) sur un trépied.
1949, été
Canada, Alberta, Calgary
Étude, aquarelle, page de carnet
Voir Info