Techniques d'animation

À la télévision de Radio-Canada, dès 1954 on demande de temps en temps à Frédéric Back de faire des dessins animés. Ces animations pour la télévision sont faites dans des conditions très artisanales, avec des équipements désuets. À Ottawa, à l'Office National du Film du Canada, des films d'animation magnifiques sont alors réalisés dans des conditions de temps et d'équipement qui ne laissent aucun espoir de rivaliser un jour avec ces œuvres mondialement reconnues.

[Vidéo] Entrevue avec Madeleine Poulin : Frédéric Back explique la différence entre l'illustration et le dessin animé.
Crédit : Radio-Canada, 1987, 00:32

Au cours des années 1960, Hubert Tison, animateur talentueux, convainc la direction de la Société Radio-Canada de la nécessité de créer un studio d'animation où des artistes pourraient se consacrer à plein temps à cette forme d'expression. Frédéric Back rejoint cette unité en espérant pouvoir faire un jour des courts-métrages basés sur ses propres scénarios. En 1970, Hubert Tison propose au directeur des émissions jeunesse la création d'un échange international qui permettrait de réaliser des courts-métrages à un coût avantageux. L'idée est acceptée et le studio reçoit la commande d'un film de 10 minutes devant être réalisé dans un laps de temps assez court.

[Vidéo] Entrevue avec Madeleine Poulin.
Crédit : Radio-Canada, 1987, 00:43

[Vidéo] Frédéric Back explique ses techniques d'animation.
Crédit : Radio-Canada, Horizon 2, 1984, 02:00