Le mirage des Oraliens

Au retour du Mexique, la création de la télévision de Télé Québec est officiellement annoncée. Fernand Paquette, ancien décorateur à Radio-Canada, est devenu directeur artistique et insiste pour que je me joigne à leur studio naissant. Il me promet de créer un studio de film d'animation. Jean-Paul Boileau, René Derouin, s'y trouvent aussi engagés. Naïvement, croyant favoriser une télévision éducative pédagogique structurée, je m'engage à mon tour dans l'aventure en 1968. C'est très sympathique comme ambiance! Mais une fois de plus, je perds tous les avantages d'ancienneté obtenus à Radio-Canada. On me confie une émission d'apprentissage du français : Les Oraliens. J'en dessine les costumes et les décors sans grande conviction... Je suis en désaccord avec les scénarios et les textes qui donnent la vedette à un perroquet, un chien mécanique et des extraterrestres. Malgré mes commentaires, rien n'est changé. Au bout de huit ou neuf mois, je démissionne. Ce qui me laisse le temps d'illustrer les 6 petits livres d'André Cailloux sur les aventures Ulysse et Oscar.

Ulysse et Oscar (section Illustrateur)

Frédéric Back Crédit : Micheline G. Tanguay, 1968ca
Illustration pour Un Cadeau d'Égypte, Ulysse et Oscar d'André Cailloux. Crédit : Éditions Ici Radio-Canada, Héritage